THE HOST FILM DE BONG JOON-HO sort en 2003 après son excellent MEMORIES OF MURDER, avec lequel il obtient la reconnaissance de ses paires. le début voit des chercheurs jeter des produits nocif et dangereux dans les égouts qui se jette dans l'immense fleuve han.Des touristes et des gens qui y viennent déjeuner voit un genre de gros poisson se jetant dans l'eau et approche doucement vers eux,tous le monde regarde cette étrange forme devant eux sous l'eau et commence a jeter tout et n'importe quoi sur la forme qui a l'air d'avaler ce qu'on lui jette avant de disparaître. Plus loin Park gang-du qui tient un petit commerce avec son père et sa fille Hyun-seo voit arriver devant lui un gigantesque monstre en massacrants les gens sur sa route fesant valdinguer les gens avec sa queue. dans l'affolement générale,Park gang-du attrape la main de sa fille et cours se mettre a l'abris, dans la course il lâche la main de sa fille et sans se retourné en attrape une autre jusqu'au moment ou en se retournant il s'aperçoit de son erreur et voit au loin, le monstre attraper Hyun-seo par sa queue et plonge dans le fleuve avec elle.        Beaucoup aurait fait un blockbuster avec se spitch ,mais Bong joon-ho focalise le film sur la famille. l'état décrète une mise en quarantaine pour tous ceux qui se sont trouver pas loin du monstre, ne sachant plus quoi

faire,dépasser. les membres de la famille park ont

 

 

 

 

 

 

deux point en commun, ce sont des perdants et ils adorent tous hyun-seo.Gang-du son père ( toujours l'excellent song kang-ho ,plus cabotin que jamais) est un idiot un rien benêt , son grand père,un miséreux,sa tante,nam joo une athlète raté,et son oncle nam-il, un intellectuelle surdiplomé chomeur de longue durée. Ceux qui donne une homogénéité dramatique peu vu dans ce genre de film. Lors de la mise en quarantaine, le corps médical ne sait plus par quoi commencer on assiste même a une lobotomie de gang-du,pour savoir si c'est contaminable.Bong joon-ho centre autour des marges de la société urbaine donne dans THE HOST les codes du film de monstre et lui donne une nouvelle légimitée  a nombreux d'entre eux, un univers toujours plus précisément identifiable comme il s'était réapproprier le polar MEMORIES OF MURDER et comme le film citée, il considère ses protagoniste avec une tendre ironie. le monstre cache derrière lui, une catastrophe écologique venant de l'homme et sous la ville de Séoul ont découvrent une suite d'égout, de souterrains, et autres. La pollution devient l'élément fondateur du monstre,et lui même cache le drame intimiste de la satire politique

                       

 

 

                                                                             

 

the_host_gwoemul_2006_reference

téléchargement (14)

 

The host - Trailer

The Host all monster scenes