NO TEARS FOR THE DEAD est en est pas à douter, fortifier à la testétérone surtout quand on sait que c'est le même réalisateur qui nous avait gratifier d'un des meilleurs polard sud-coréen en 2010 avec l'inoubliable THE MAN FROM NOHWERE, avec l'un des meilleur acteur en Corée qui se fait très rare au cinéma (une énigme)!. Qui avait jouer dans FRÊRES DE SANG avec justement JANG DONG-GUN qui joue un tueur à gage, mais pas au sens ou l'ont voit souvent les mêmes choses. Ici il est question d'un premier contrat qui démarre dés le début du film qui nous montre GON (JANG DONG-GUN) qui fait un petit bateau en attendant sur une table de restaurant alors que une petite fille le regarde faire son bateau et l'heure venue GON se dirige vers l'arrière boutique ou il descend le surveillant de la porte, rentre et avec une rapidité déconcertante et millimétrer tue les six hommes qui se trouvaient dans la pièce. En récupérant une clé U.S.B il entend du bruit derrière la porte et tire quatre fois. Doucement il va regarder en poussant la porte du restaurant, quel était ce bruit. Et là son regard change en voyant cette petite fille qui lui ramener le bateau qu'il avait fait avant la tuerie. Il va falloir a son ami Charles et deux autres tueurs à gages au moins quatre jours sans compter les nombreux coups de fils pour le retrouver, allongé sur le lit. Des bouteilles d'alcools de partout se vomissant dessus, complètement éptyleptique, sans parler de la grenade arrimer à du fil de pêche, de quoi faire péter le bâtiment quand on n'est pas expert en explosif. Ont l'aura compris, la mort de cette petite fille va le hanter et encore plus quand il apprendra que c'était la fille d'un Coréen qu'il tua parmiles six hommes dans cette arrière salle du restaurant. Une fois que l'on le remet sur pied malgré sa mauvaise mine le commanditaire de ses meurtres recommande à ses tueurs à gages un autre contrat dont GON ne voudras pas mais son ami CHARLES insiste pour que cela soit son dernier contrat, mais pas un contrat ou il est question de tuer un homme pour une idéologie ou un manquement à sa parole, non , il s'agit tout simplement de la mère de cette petite fille qu'il à tuer au restaurant. Mais il

 

 

 

 

 

 

 

 

 

une fois arriver chez elle, il a un casque micro pour entendre tout ce qu'il se passe dans l'appartement et justement la mère de la petite fille qui est devenue à son tour un contrat (KIM MIN-HEE, la futur mademoiselle de PARK CHAN-WOOK), il est allongé dans une pièce du dessus et l'entend pleurer à revoir sa fille débordante de joie de vivre et de gaîté, tout ce qui le ramène a son plus bas âge et ce n'était pas gaie, sa mère toxicomane avéré essaye de le sortir de force de la voiture pour que l'ont puisse le remarquer et s'en occuper car on ne le sait pas encore mais la mère complètement au bout du rouleau ne le revoie même pas remonter dans le coffre de la voiture et démarre pour s'immobiliser quelques miles plus loin et dans la nuit qui tombe on entend une déflagration d'un révolver déchiré le calme du lieu. Et à cet instant là il se réveille car il s'était assoupie et n'entendent plus de bruit descendit pour exécuter le contrat mais à la voir allongé sur le sofa, avec un arrêt sur image de la petite fille, il se dis que à ce moment là, il allait la protéger de tout ce qu'elle à subi en quelques jours, la mort de sa fille et de son mari. ont aura droit des gunfights explosives entre les chinois qui sont à l'origine du contrat et surtout de la part des tueurs à gages qui proviennent de toutes horizons, a ne pas rater.

Et ce n'est là que le début du film qui va nous tenir en haleine pendant deux heures vingt-cinq minutes, ont reconnaîtra le cinéaste de THE MAN FROM NOHWERE, lorsque GON rattrapera les coréens venu tuer MO-KYUNG apeuré d'avoir vu un policier tuer son propre chef lorsque un gars du F.b.I. arrive à devérouiller un fichier informatique, alors qu'il sort pour le remettre à un homme de main, quatre gars arrivent dans l'appartement suivi de GON qui ne fera aucun détails, sa priorité c'est cette femme qu'il à pris en affection et l'on peut voir quelques scènes nous ramenant vers THE MAN FROM NOHWERE, tellement bien chorégraphié que pour y mettre un termes un tueur à gages posté en face de l'immeuble exactement, tirs des rafales d'armes automatique. Il arrivera avec une blessure à se sortir de se guêpier tout en combattant et en tirant avec les armes qu'il à pris a sa disposition, laisser par les morts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le réalisateur qui n'est plus novice arrive a nous accrocher jusqu'à la fin et en cela il à réussit son pari NO TEARS FOR THE DEAD à une puissance encore plus intense que THE MAN FROM NOHWERE qui était déjà excellent, mais les combats était moins intensif que ce long métrage qui finira dans le building d'un mafieux qui arrive même à se faire subtiliser l'argent qui devait rentrer dans ses comptes, courageuse MO-KYUNG lui fera cet affront alors que dans les coulisses cela s'agite, entre tueurs à gages qui ne se font aucun cadeaux, des trois tueurs à gages contre lui, il arrive à ses fins avec l'aide de son partenaire qui en croyant tiré sur GON il tire à tous va sur son collègue et va l'attendre dans la pièce d'a côté qu'il arrive lentement en prenant bien soin du fil qui est un leurre pour l'avoir en face de lui, et au moment ou il veut le descendre GON avait déjà préparé dans un micro-ondes des bouteilles en aluminium qui ne lui laissa aucune chance.

Reste le dernier CHARLIE son ami de toujours mais là c'est tout une autre histoire, car combat il y aura, et CHARLIE est bien plus costaud que GON mais il en à pas peur et se battent presque à mort si un lustre en métal ne lui tomba pas sur la tête. Coup chanceux il arrive à la salle de régie et voit MO-KYUNG se faire malmener par un dernier survivant Coréen qui avant de la tuer veut la violer mais il en aura pas le temps,elle lui plantera son couteaux dans le coup fatal. Pour GON tout est rentré dans l'ordre alors comme depuis le début du film il arrive à parler avec MO-KYUNG par téléphone et va lui expliquer que celui qui va arriver en premier vers elle, il faudra qu'elle tire sur lui pour en finir. Ont peut voir GON monter en ascenseur et CHARLIE descendre les escaliers, aucun bruit elle attend et fera ce que GON le lui à demander car il dit bien que celui qui va arriver est aussi l'assassin de sa petite fille. Dernier prélude, l'ascenseur s'ouvre sur GON qui faisant mine de la braquer avec un flingue elle tira une puis deux fois en sa direction qui lui fit un rebond jusqu'à l'ascenseur. CHARLIE passe à côté de MO-KYUNG lui enlève le fusil de chasse et se tient debout devant GON et dans un dernier geste alors que CHARLIE braqua son flingue vers elle pour tirer, GON tira sa veste l'air de lui dire "stop laissez là vivre" et CHARLIE descendit son bras pour appuyer au rez de chaussé, les portières se referma devant elle qui appeler GON mais elle comprit que c'était GON qu'elle avait tué.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    EXCELLENTE INTERPRETATION DE KIM MIN-HEE ET JANG DONG-GUN. TRES FORT

 

NO TEARS FOR THE DEAD (2014) Official Trailer #1 [HD]

 

No Tears for the Dead | 우는 남자 | Final Fight Scene | 1080p60

 

 

No Tears for the Dead Ending Scene

 

 

No Tears for the Dead DVD Trailer (2014) - Action Movie HD

 

 

 

 No_Tears_for_the_Dead-p1